Les obligations de l’employeur en matière de discrimination et de harcèlement au travail

Introduction

Il est important pour les employeurs de comprendre leurs obligations en matière de discrimination et de harcèlement au travail. Les employeurs ont l’obligation légale d’offrir un environnement exempt de toute forme de discrimination et de harcèlement. Les employeurs doivent également prendre des mesures pour s’assurer que les employés sont conscients et respectent les lois sur la discrimination et le harcèlement. Dans cet article, nous allons examiner plus en détail les obligations des employeurs en matière de discrimination et de harcèlement.

Qu’est-ce que la discrimination?

La discrimination est définie comme une action qui vise à traiter une personne ou un groupe différemment à cause d’un attribut protégé par la loi. En vertu du droit américain, il existe des protections contre la discrimination fondée sur le sexe, la race, l’origine nationale, le handicap, l’âge et certaines autres caractéristiques protégées. Les employés peuvent porter plainte auprès du Département du Travail si un employeur leur fait subir une discrimination illégale.

Qu’est-ce que le harcèlement?

Le harcèlement est défini comme tout comportement abusif ou non professionnel qui est dirigé contre une personne ou un groupe en raison d’un attribut protégé par la loi. Le harcèlement peut prendre diverses formes, notamment des blagues offensantes, des remarques ou des gestes sexuels non désirés. Il peut également inclure des actes physiques violents ou abusifs. Les employés peuvent porter plainte auprès du Département du Travail si un employeur les harcèle.

A lire également  Les dispositifs de protection des salariés en cas de licenciement

Comment les employeurs doivent-ils garantir l’absence de discrimination et de harcèlement?

Les employeurs doivent prendre des mesures pour s’assurer que leur entreprise est exempte de toute forme de discrimination et de harcèlement. La première étape consiste à adopter une politique interdisant spécifiquement la discrimination et le harcèlement fondés sur des critères protégés par la loi. Ces politiques devraient être mises à jour régulièrement pour tenir compte des changements dans la loi et être disponibles pour tous les employés. En outre, les politiques devraient être clairement communiquées aux employés afin qu’ils sachent ce qui est attendu d’eux.

Les employeurs doivent également mettre en place des procédures pour signaler les plaintes liées à la discrimination et au harcèlement. Ces procédures devraient inclure une description complète du processus à suivre pour signaler une plainte et prévoir comment elle sera résolue rapidement et efficacement. Il est important que ces procédures soient mises à jour régulièrement afin qu’elles reflètent les changements dans la législation pertinente.

Enfin, il convient aux employeurs d’offrir des formations régulières aux membres du personnel afin qu’ils soient conscients des politiques internes relatives à la discrimination et au harcèlement ainsi que des droits légaux applicables aux victimes potentielles.

Conclusion

Bien que les obligations juridiques en matière de discrimination et de harcèlement au travail puissent sembler complexes, elles ne doivent pas être négligées par les employeurs. Les entreprises qui ne respectent pas ces obligations risquent d’être exposée à des sanctions civiles ou pénales s’ils sont accusés d’avoir discriminatoires ou inadmissiblement harrasser un membre du personnel ou un candidat à un emploi.

A lire également  Les impacts du divorce sur une entreprise

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*