Quel type d’avocat faut-il choisir pour une entreprise ?

Face à cette pluralité des spécialités des avocats, il est important de savoir vers quel avocat se référer dans le cas de la gestion de son entreprise. Parallèlement, les règles juridiques relatives à l’organisation et au fonctionnement des entreprises sont très exigeantes. Pour ce faire, il faudra au prime abord évoquer les différents types d’avocat pour ensuite dire le type d’avocat à choisir selon le problème que vous rencontrez dans l’entreprise.

Les types d’avocats

En règle générale, on distingue trois types d’avocats : l’avocat pénaliste, l’avocat civil et l’avocat d’affaires. Les avocats pénalistes ont pour domaine de compétence le droit pénal. Ils ont pour mission de défendre au mieux les intérêts de son client même s’il est l’auteur d’une infraction. Comme tout avocat, leur rôle est de défendre l’intérêt de son client. L’avocat pénaliste a la possibilité de défendre également la victime.

En ce qui concerne l’avocat civil, il est compétent pour défendre tous les cas liés à l’état civil. De fait, les procès qui ont rapport à la nationalité ou au changement de nom relèvent de sa compétence. Les affaires en droit de la famille sont également des cas pour lesquels il faut solliciter l’avocat des affaires civiles.

L’avocat d’affaires quant à lui est ce professionnel du droit qui a en charge les actions relatives au droit commercial, au droit des sûretés et au droit fiscal. De manière intrinsèque, c’est l’avocat spécialisé dans le domaine de l’entreprise, que ce soit pour sa gestion à l’interne ou à l’externe. De tout ce qui précède, cela va sans dire qu’il faut opter pour un avocat d’affaires pour son entreprise.

A lire également  Responsabilité civile professionnelle pour un auto-entrepreneur : ce qu'il faut savoir

Choisir un avocat d’affaires

La mission d’un avocat d’affaires est de défendre les intérêts de son entreprise cliente. Aussi doit-il aider son entreprise cliente à limiter les risques d’une procédure judiciaire. Il intervient comme conseiller de l’entreprise en lui donnant les bonnes démarches à suivre pour ne pas sombrer. Mais en cas de litige donnant lieu à une procédure judiciaire, il devra défendre les intérêts de son client devant la juridiction compétente.

De fait, un avocat d’affaires doit être présent pour son client. Il est appelé à être à son écoute. Il doit pouvoir mettre son savoir-faire au service de l’entreprise cliente en trouvant la solution la plus adéquate à toutes questions d’ordre juridique. Pour le bien de son entreprise, il doit s’informer régulièrement sur l’évolution du marché en rapport avec son entreprise et en informer celle-ci. Pour prodiguer ses conseils, il doit tenir compte des lois toujours en vigueur qui régissent les activités de son entreprise.

Pour des négociations entre partenaires, l’avocat d’affaires est aussi compétent. Pour des contrats avec les partenaires de l’entreprise, il peut assister l’employeur pour l’éveiller davantage sur les enjeux de la négociation. Il peut aussi représenter valablement l’entreprise et conclure des accords avec les partenaires de celle-ci. Par ailleurs, l’avocat d’affaires peut être sollicité sur le plan fiscal de l’entreprise, car ce domaine relève de son expertise.

Prendre en compte les compétences de l’avocat d’affaires

Pour choisir son avocat d’affaires, il faut connaître sa performance, dans une entreprise, il est question de capitaux et il faut choisir un professionnel qui pourra vous aider à maintenir l’entreprise ouverte. Son expérience professionnelle de l’avocat, sa maîtrise des affaires sont là quelques éléments à prendre en compte.

A lire également  Droit juridique : Quelles sont les principales obligations d’une entreprise ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*