Comment résilier une box internet en toute sérénité ?

Vous envisagez de résilier votre abonnement à une box internet, mais vous ne savez pas comment procéder ? Cet article vous guide pas à pas dans les démarches à suivre pour résilier votre contrat de manière légale et sans soucis. Suivez attentivement nos conseils d’expert pour mettre fin à votre engagement en toute tranquillité.

1. Analyser les conditions générales de vente (CGV)

Avant de procéder à la résiliation de votre box internet, il est essentiel que vous preniez connaissance des conditions générales de vente (CGV) liées à votre abonnement. Les CGV contiennent toutes les informations relatives aux modalités de résiliation, aux éventuels frais qui pourraient être appliqués et aux délais à respecter. Cette étape est cruciale pour éviter les mauvaises surprises et agir en conformité avec la loi.

2. Identifier le motif de la résiliation

Dans un premier temps, vous devez déterminer si vous souhaitez résilier votre abonnement pour un motif légitime ou non. En effet, selon le motif invoqué, les conséquences peuvent être différentes en termes de frais et de délais. Parmi les motifs légitimes reconnus par la loi et les opérateurs figurent :

  • Le déménagement dans une zone non couverte par l’opérateur
  • La perte d’emploi
  • Le surendettement
  • L’hospitalisation de longue durée
  • Un problème technique non résolu par l’opérateur
A lire également  Réforme de la procédure de résiliation du bail et reprise du logement pour abandon

Sachez que si vous invoquez un motif légitime, vous pouvez être exempté des frais de résiliation et de l’éventuelle période d’engagement restante. En revanche, si votre motif n’est pas considéré comme légitime, vous devrez vous acquitter des frais de résiliation et éventuellement payer les mois restants jusqu’à la fin de votre engagement.

3. Vérifier la date de fin d’engagement

Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de bien vérifier la date de fin d’engagement avant d’entamer les démarches de résiliation. En effet, si vous êtes encore engagé auprès de votre opérateur, vous devrez payer l’intégralité des sommes dues jusqu’à la fin de votre contrat. Il peut donc être judicieux d’attendre la fin de cette période pour résilier sans frais supplémentaires.

4. Envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception

La procédure légale pour mettre fin à un contrat d’abonnement à une box internet est d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre opérateur. Cette lettre doit contenir :

  • Vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse)
  • Votre numéro de client et/ou de ligne
  • Le motif de la résiliation (s’il est légitime)
  • La demande de résiliation explicite
  • La date à laquelle vous souhaitez que la résiliation soit effective

Veillez à bien conserver l’accusé de réception, qui constitue une preuve légale de votre démarche et peut être utile en cas de litige avec l’opérateur.

5. Restituer le matériel

Dès que vous avez reçu confirmation de la prise en compte de votre demande de résiliation par votre opérateur, vous devez restituer le matériel (box internet, décodeur TV, etc.) dans les délais impartis, généralement 30 jours. Le non-respect de cette obligation peut entraîner des frais supplémentaires. N’oubliez pas d’inclure tous les accessoires fournis lors de la restitution.

A lire également  Destruction de la chose louée et indemnité d'éviction : une situation complexe

Bon à savoir : la portabilité du numéro fixe

Si vous changez d’opérateur et que vous souhaitez conserver votre numéro de téléphone fixe, sachez que vous pouvez bénéficier de la portabilité du numéro fixe. Pour cela, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre nouvel opérateur lors de la souscription à un nouvel abonnement. Cette démarche est gratuite et permet généralement d’éviter des démarches administratives supplémentaires.

Résilier une box internet peut sembler complexe, mais en suivant ces étapes et en respectant les conditions générales de vente de votre opérateur, vous pourrez mettre fin à votre engagement en toute sérénité. N’oubliez pas de bien vérifier la date de fin d’engagement, d’invoquer un motif légitime si nécessaire et d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour que votre demande soit prise en compte dans les meilleures conditions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*